Conseils simples pour les hôtels et restaurants

Vous trouverez, dans cette rubrique, des conseils pratiques permettant à tous les hôteliers et restaurateurs de réaliser rapidement et à moindre frais des économies d’énergie afin de gérer et d’exploiter efficacement leurs bâtiments.

Installations d’évacuation d’air contrôlée dans les cuisines

Des ampoules LED pour les lustres

Les LED nécessitent un variateur de lumière adapté

Grand nettoyage de printemps!

Thermostats électroniques pour radiateurs

Fours mixtes à vapeur fonctionnant au gaz

Gestion intelligente de la charge énergétique

Des tubes LED pour la cuisine

Gardez toujours un œil sur votre consommation d’électricité

Consommation d’eau chaude

Lavage du linge

Bouilloires électriques

Informations sur les fabricants de produits économes en énergie


 

Installations d’évacuation d’air contrôlée dans les cuisines

Dans les hôtels ou restaurants, les cuisines représentent souvent la plus grande part de la consommation d’énergie. Cela est dû notamment aux appareils de cuisson, mais pas seulement : les systèmes d’évacuation ou d’extraction d’air consomment eux aussi beaucoup d’électricité – et souvent bien plus que nécessaire.

Ces systèmes d’évacuation d’air installés en cuisine fonctionnent typiquement de la manière suivante :

  • La ventilation est réglée au plus haut niveau, même lorsque l’activité est réduite en cuisine.
  • Le volume d’air évacué en moyenne chaque année est ainsi deux fois plus élevé que nécessaire.

Un système d’évacuation d’air contrôlé, doté de capteurs et d’un régulateur de puissance, permet de réaliser des économies importantes.

Il détermine en effet automatiquement le volume d’air à évacuer.

Par rapport à une installation non dotée d’un régulateur, ce système offre un potentiel d’économie d’environ 50 %. L’investissement nécessaire à l’adaptation d’une installation existante est souvent amorti au bout d’un an. Un fonctionnement plus approprié permet de ménager l’installation et d’augmenter sa durée de vie, tout en générant moins de bruit.

Hotte équipée de capteurs de température et de fumée


 

Des ampoules LED pour les lustres

Les types de lampes LED pourvues d’un boîtier en plastique ne conviennent pas pour certains usages – notamment pour les lustres et autres luminaires suspendus –, leur boîtier n’étant parfois pas compatible, d’un point de vue esthétique, avec l’appareil d’éclairage (lustres anciens etc.). Les nouvelles lampes LED à filament imitent le filament jaune lumineux des ampoules classiques. Elles sont par ailleurs conçues sans matière plastique et sont proposées dans différentes couleurs –  ce qui les rend difficiles à différencier des lampes à incandescence conventionnelles !

Des lustres muraux ou plafonniers peuvent désormais être équipés, par exemple, d’ampoules flamme LED E14. Lors de votre achat, veillez à vous assurer que les lampes correspondent bien à vos besoins particuliers !

Pour remplacer les ampoules halogènes 25 watts, il est possible d’utiliser des LED à filament présentant les caractéristiques suivantes :

  • 300 lumens environ pour une luminosité optimale,
  • température de couleur d’environ 2.700 kelvins pour une ambiance chaleureuse,
  • RA > 80 pour un bon rendu des couleurs et
  • à intensité variable pour adapter la luminosité à chaque situation.

Même si les nouvelles ampoules LED sont plus chères à l’achat que les ampoules halogènes, l’investissement est souvent rapidement rentabilisé !

Facture, à titre d’exemple:

Remplacement d’ampoules conventionnelles d’un lustre à six douilles par des lampes LED à filament.

  • Prix de l’électricité: 23 cents / kWh
  • Durée de service: 8 heures / jour (= 2920 h / an)

 

Ampoule halogène

LED à filament

Puissance

150 watts

24 watts

Consommation d’électricité

env. 440 kWh / an

env. 70 kWh / an

Coût en électricité

env. 100,00 EUR / an

env. 16,00 EUR / an

Coût d’investissement pour les LED

-

env. 60 EUR

Economies réalisées

env. 82,00 EUR / an

Durée d’amortissement

env. 9 mois


 

Les LED nécessitent un variateur de lumière adapté

Vous souhaitez varier l’intensité de l’éclairage dans votre restaurant ? Cela ne pose aucun problème si vous utilisez des ampoules LED ; il existe aussi de très belles LED à filament, proposées en modèles à intensité variable.

Vous avez des difficultés à moduler l’éclairage, même si l’ampoule LED que l’on vous a vendue est censée être « à intensité variable » ? Le problème ne vient probablement pas de l’ampoule LED mais du variateur qui doit être adapté à la technologie LED.

Les variateurs de lumière adaptés aux LED « à intensité variable » :

  • présentent le marquage « C », « R, C » ou « R, L, C ». Si le « C » est manquant, il vous faut probablement un nouveau variateur. Le marquage se trouve sous le cache en plastique.
  • ont une faible charge minimale. Du fait de la très faible consommation d’énergie des LED, certains anciens modèles de variateur ne fonctionnent pas correctement. En cas de problèmes, n’hésitez pas à contacter le fabricant du variateur.

Aperçu des différents types de variateurs de lumière :

  • Variateurs standard: Variateurs présentant le marquage « R » ou une icône montrant une ampoule. Compatibles uniquement avec les lampes à incandescence classiques et les lampes halogènes.
  • Variateurs à coupure de phase descendante: Variateurs munis du marquage « R » et « C ». Compatibles avec les lampes à incandescence classiques, les LED et les lampes fluorescentes avec ballast électronique.
  • Variateurs à coupure de phase ascendante: Variateurs dotés du marquage « R » et « L ». Souvent compatibles uniquement avec les lampes à incandescence classiques et les lampes fluorescentes avec ballast magnétique (traditionnel ou à faibles pertes).
  • Variateurs universels: Variateurs munis du marquage « R », « L » et « C ». Compatibles avec tous les modèles.

 

Grand nettoyage de printemps!

Les premiers rayons de soleil s’invitent par les fenêtres et viennent souvent rappeler la nécessité d’un grand nettoyage de printemps... Voici quelques conseils simples qui vous permettront d’économiser de l’énergie et des ressources à l’occasion de ce nettoyage printanier:

  • Fenêtres – Lorsqu’elles sont sales, les vitres laissent entrer moins de lumière dans les pièces qui sont, par conséquent, nettement plus sombres. Des vitres propres permettent d’allumer la lumière plus tard dans la journée !
  • Lampes et autres systèmes d’éclairage – Nettoyez-les afin de profiter d’un éclairage maximal. Des lampes sales utilisées en particulier à l’extérieur n’éclairent souvent que trop peu par rapport à leur capacité.
  • Système de ventilation – Nettoyez les filtres de votre système de ventilation. Des filtres propres contribuent à améliorer la qualité de l’air et à réduire la consommation d’énergie des ventilateurs.
  • Eléments chauffants – Vous devriez veiller à bien détartrer vos bouilloires, cafetières, machines à expresso et éventuellement les résistances de votre lave-vaisselle. Une couche de tartre d’un millimètre seulement suffit à augmenter la consommation d’énergie d’environ 10 %!
  • Congélateurs – Dégivrez-les. Un givre important dans votre congélateur ou votre freezer induit non seulement une perte de place en termes de rangement, mais il provoque également une surconsommation d’énergie!

Très important:

  • Réfrigérateurs & congélateurs – Nettoyez les grilles ou les serpentins se trouvant au dos de vos appareils réfrigérants et des groupes frigorifiques de votre chambre froide. Quand les échangeurs thermiques sont sales, le groupe frigorifique est sollicité plus souvent et fonctionne plus longtemps.

Réparations et travaux d’entretien – Procédez à un contrôle rigoureux de vos équipements et n’attendez pas pour effectuer les petites réparations qui s’imposent. – Un exemple : les joints de porte de vos réfrigérateurs et de vos minibars sont-ils en bon état ? Vérifiez aussi les réservoirs de chasse d’eau et les robinets – et faites réparer immédiatement les fuites. Votre système de climatisation, de ventilation ou de refroidissement nécessite-t-il des travaux d’entretien ? – Prenez alors rendez-vous avec votre technicien. Vous éviterez ainsi un gaspillage d’énergie, prolongerez la durée de vie de vos appareils et vous épargnerez bien des désagréments et autres dépenses inutiles !


 

Thermostats électroniques pour radiateurs

Bien régler ses appareils permet d’économiser de l’argent. Voilà pourquoi un système de réglage intelligent s’avère essentiel pour chauffer efficacement l’espace. Les petites maisons ou les anciennes habitations sont toutefois souvent équipées de systèmes de chauffage conventionnels, offrant des possibilités limitées en termes de réglage. Il n’est cependant pas toujours nécessaire de remplacer complètement l’installation :

Thermostats électroniques pour radiateurs – la solution la plus abordable pour un réglage efficace et un chauffage performant !

  • Ces thermostats ont un faible coût et peuvent être installés en toute simplicité pour remplacer les robinets de radiateur traditionnels.
  • Ils tiennent compte d’une valeur dite de consigne et de la température ambiante, garantissant ainsi une gestion économe du débit d’eau chaude.
  • La création de « profils » de chauffage permet d’avoir toujours une température ambiante agréable – en fonction de l’utilisation des pièces ou des plages horaires définies – et d’éviter ainsi de chauffer inutilement.
  • Les appareils haut de gamme dotés d’une fonction de détection « fenêtre ouverte » identifient les baisses rapides de température lorsque les pièces sont aérées, désactivant et réactivant les radiateurs de façon automatisée.

Cet investissement est amorti après un à deux ans d’utilisation – le coût d’investissement étant d’environ 30 EUR pour chaque robinet ou vanne thermostatique. Les frais de chauffage peuvent être ainsi réduits de 10 à 15 % !

  • Un module de commande (env. 100 EUR) permet de programmer de façon centralisée les robinets et vannes et de les régler depuis la réception.
  • Choisissez pour chaque pièce une température ambiante appropriée. Chaque degré de moins vous permet en effet de réduire vos dépenses de chauffage d’environ 6 %.

A titre d’exemple – profil de chauffage pour une chambre dans un hôtel d’affaires:

Source: http://www.haustechnikverstehen.de

Si vos clients jugent qu’il ne fait pas assez chaud dans la chambre, ils peuvent intervenir à tout moment et choisir eux-mêmes la température qui leur convient.


 

Fours mixtes à vapeur fonctionnant au gaz

Les fours mixtes à vapeur sont depuis longtemps des appareils incontournables équipant les cuisines gastronomiques modernes. Ils ne permettent pas uniquement de diminuer nettement le temps de cuisson des différents plats.

Ils présentent également des rendements très élevés, remplaçant ainsi deux voire trois autres appareils de cuisine utilisés en restauration. Un four mixte consomme jusqu’à 10 % d’énergie en moins par rapport à plusieurs appareils utilisés en même temps.

Il est toutefois possible d’obtenir de meilleurs résultats:

Si votre entreprise est raccordée au réseau de gaz naturel, vous devriez – dans la mesure du possible – faire fonctionner vos équipements de cuisine au gaz.

Cuisiner au gaz naturel coûte moins cher! Dans la plupart des pays, le coût du kWh issu du gaz naturel est bien moins élevé que pour l’énergie électrique.

Cuisiner au gaz naturel contribue à préserver l’environnement! Lorsque l’électricité ne provient pas de sources renouvelables, elle est surtout produite à partir de gaz naturel et de charbon – le taux de rendement énergétique des grandes centrales n’étant que de 30 % environ. Ce taux de rendement peut atteindre en revanche 75 % si vous utilisez directement du gaz naturel.

Un exemple:

  • Four mixte à vapeur, puissance 20 kW
  • Coût par heure de fonctionnement :
    • Gaz naturel : env. 1,70 EUR
    • Courant électrique : env. 3,80 EUR

Conseil:

Il existe également des sauteuses basculantes, des friteuses et des marmites fonctionnant au gaz. Ces appareils sont plus chers à l’achat mais le surcoût est amorti, selon l’utilisation qui en est faite, au bout d’un à trois ans. N’oubliez pas, toutefois, que l’utilisation d’appareils à gaz requiert un système de ventilation plus performant.


 

Gestion intelligente de la charge énergétique

Payez-vous à votre fournisseur d’électricité un prix lié à la puissance prélevée (kW) ? Ce tarif n’est pas calculé en fonction de la consommation d’électricité, mais sur la base de la puissance sollicitée. Un « pic de charge » (également appelé « charge de pointe ») se produit lorsque de nombreux appareils énergivores sont utilisés en même temps. Il suffit de quelques périodes d’activité intense en cuisine pour faire grimper la facture annuelle d’électricité. Voilà pourquoi il peut s’avérer utile de doter les grandes cuisines d’un « système de gestion intelligente de la charge électrique ».

Systèmes pour une gestion intelligente de la charge électrique en cuisine

  • Ces systèmes peuvent être installés à tout endroit et relient entre eux tous les grands appareils électrothermiques importants équipant une cuisine.
  • Ils détectent l’imminence d’un pic. Les plaques de cuisson, les fours, les réfrigérateurs etc. servent alors de « tampon » et, en cas de nécessité, peuvent être temporairement déconnectés du réseau. Une fois le danger écarté, ces appareils sont réactivés et fonctionnent à nouveau normalement.
  • Ces systèmes fonctionnent en arrière-plan et n’ont aucune incidence sur le confort des clients ou sur l’activité et les flux de travail de votre entreprise !
  • Les dépenses d’énergie sont réduites et le réseau électrique est moins sollicité !

Un exemple:

Un hôtel avec 34 « postes consommateurs » électrothermiques, dont la cuisine, le spa et la blanchisserie. Le fournisseur d’électricité facture un prix lié à la puissance de 102 euros par kW de charge de pointe à l’année.

Charge de pointe:

  • sans gestion intelligente : env. 180 kW
  • avec un système de gestion intelligente de la charge électrique : env. 100 kW

Economies réalisées chaque année:

  • 80 kW x 102,00 EUR = 8 160,00 EUR
  • Durée d’amortissement : de 2 à 3 ans environ

 

Des tubes LED pour la cuisine

La plupart des cuisines sont éclairées avec des tubes fluorescents. Ces tubes optimisent chaque watt disponible et génèrent 90 lumens au maximum en rayonnant « à 360° ». La lumière est ainsi en partie perdue dans le boîtier.

Voilà pourquoi il convient de changer de modèle en utilisant désormais des tubes LED de dernière génération!

  • Leur efficacité lumineuse peut atteindre 140 lumens par watt. Ils éclairent directement les surfaces et espaces de travail, permettant ainsi d’économiser beaucoup d’électricité.
  • Les tubes LED ont une durée de vie nettement plus élevée et ne subissent aucun dommage lorsqu’ils sont fréquemment allumés et éteints.
  • Ils s’allument immédiatement, ne clignotent pas et ne contiennent pas de mercure nocif pour l’environnement et la santé.

Certains points sont à observer lors du remplacement des anciens tubes fluorescents.

  • Le support doit être agréé et adapté aux tubes LED. Si vous avez un doute, il est préférable d’acheter un nouveau boîtier compatible avec les tubes LED.
  • Dans votre cuisine, optez pour des tubes LED ayant une température de couleur de 4 000 kelvins: ils offrent un éclairage idéal favorisant la concentration.
  • Lorsque vous remplacez des tubes fluorescents de 58 watts, veillez à utiliser des tubes LED générant au moins 3 100 lumens pour obtenir la même intensité lumineuse. Les meilleurs tubes LED n’ont besoin que de 22 watts pour une telle efficacité!

Tube LED:

Tube fluorescent:

Source: http://www.wirsindheller.de

Facture, à titre d’exemple, pour le remplacement de tubes:

 

Tube LED

22 watts, 3 100 lumens, éclairage ciblé et efficace

Tube fluorescent

58 watts, 5 200 lumens + ballast 3 watts, éclairage à 360°

Consommation d’énergie / an (durée de service 16 h / jour) :

128 kWh / an

356 kWh / an

Coût énergétique / an (coût 0,20 EUR / kWh) :

26,00 EUR / an

71,00 EUR / an

Economies réalisées :

45,00 EUR / an

 

Prix d’achat :

env. 50,00 EUR

Durée d’amortissement  

env. 1 an


 

Gardez toujours un œil sur votre consommation d’électricité

Quelles sont les plages horaires durant lesquelles vos appareils de cuisine tournent à plein régime? Quelles en sont les conséquences sur votre consommation d’électricité? A quels moments se produisent ces pointes de charge ou pics de consommation? La consommation de base de mon entreprise reste-t-elle élevée durant la nuit? Le nouveau système d’évacuation d’air tient-il ses promesses en termes d’économies réalisées?

Bien connaître la courbe de charge (consommation d’électricité au cours de la journée) vous permet d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de votre entreprise. Cette courbe relate pratiquement tout ce que font vos collaborateurs et vos clients.

La courbe de charge est une aide pratique pour:

  • analyser de façon critique tous les flux de travail d’une entreprise et les améliorer
  • évaluer l’efficacité de mesures destinées à améliorer la performance énergétique
  • contrôler le montant des factures d’électricité
  • mieux répartir l’utilisation de dispositifs et appareils énergivores
  • identifier rapidement des erreurs

Un enregistreur de données envoie ces données en temps réel sur votre smartphone où vous pouvez les consulter sous forme de diagramme. Où que vous vous trouviez dans votre entreprise, et même lors de vos déplacements : cet enregistreur de données effectue des relevés précis de la consommation d’énergie et vous permet de suivre votre consommation d’électricité en temps réel.

Installation simple:

Les modèles les plus courants se fixent sur la partie externe du compteur électrique. Il ne vous reste alors qu’à établir une connexion Wifi avec le routeur pour que les données soient transmises vers votre portable, votre ordinateur ou votre tablette. Lorsqu’il est doté d’un adaptateur Wifi, l’enregistreur de données vous permet d’établir une connexion sans fil.

Vous pouvez vous équiper d’un ensemble comprenant un enregistreur de qualité, un adaptateur Wifi et une appli pour votre smartphone pour un coût d’environ 100 euros.


 

Consommation d’eau chaude

Vous pouvez réduire très facilement la consommation d’énergie dans les salles de bains et les toilettes des chambres – sans aucune incidence sur le confort de vos clients. Il suffit pour cela de limiter le débit des robinets, pommeaux de douche et autres douchettes!

Equipez vos douches de pommeaux et douchettes à faible consommation en eau. La pression du jet d’eau ne s’en trouve pas réduite, il est juste mélangé à de l’air aspiré. Quand ils prendront leur douche, vos clients ne constateront aucune différence par rapport aux modèles classiques.

Les économiseurs d’eau ou régulateurs de jet pour robinets fonctionnent selon le même principe; ils ne coûtent que quelques euros et se vissent facilement sur tous les robinets courants.

Ces deux dispositifs permettent de réduire le débit d’eau d’environ 50 %, faisant ainsi baisser votre consommation d’eau chaude tout en allégeant vos dépenses.

  • Pommeau de douche qui aspire de l’air et le mélange à l’eau, prix : env. 20 EUR
  • Les régulateurs de débit se vissent et permettent d’avoir une consommation constante, prix : env. 5 EUR

Source: Office fédéral de l’énergie, Suisse, 2001

Important:

Veillez également à sensibiliser vos agents d’entretien et invitez-les à économiser l’eau chaude. En outre, les produits de nettoyage modernes sont aussi efficaces lorsqu’ils sont utilisés avec de l’eau froide ou tiède.

Les robinets, douches et valves qui présentent des fuites devraient être immédiatement réparés. Outre le bruit qu’elle génère, une seule goutte d’eau chaque seconde vous fait perdre 1 500 litres d’eau par an et ne cesse d’agacer vos clients!


 

Lavage du linge

Les machines à laver conçues pour les hôtels sont des appareils robustes qui, dans de nombreux établissements, ont déjà fait leur temps. Souvent, les machines anciennes fonctionnent encore très bien, mais leur consommation d’énergie et d’eau est plus élevée que celles d’appareils modernes – ce qui rend leur utilisation plus coûteuse. Investir dans une nouvelle machine à laver peut donc s’avérer judicieux!

Source: Université de Bonn, données historiques relatives à l’efficacité énergétique d’appareils pris à titre d’exemple

Traduction du diagramme:

  • Energieverbrauch in kWh pro kg Wäsche: Consommation d’énergie en kWh par kg de linge
  • Wasserverbrauch in Liter pro kg Wäsche: Consommation d’eau en litres par kg de linge
  • Wasser: Eau

Quelle est la quantité d’énergie consommée par votre machine lors d’un cycle de lavage? Vous pouvez le vérifier aisément en utilisant un simple compteur prise!

Facture, à titre d’exemple: remplacement d’une machine à laver

 

Machine achetée en 1990

Machine récente – classe d’efficacité énergétique A+++

Consommation d’énergie à 60°C :

si le coût énergétique est de 23 cents / kWh :

0,27 kWh / kg

6,21 cents / kg

0,11 kWh / kg

2,53 cents / kg

Consommation d’eau :

si le coût en eau est de 3,90 EUR / 1 000 litres :

21,20 litres / kg

8,27 cents / kg

7,02 litres / kg

2,74  cents / kg

Coût total par kg :

Coût total par an (730 cycles de lavage à 6 kg) :

14,48 cents / kg

634,22 EUR / an

5,27 cents / kg

230,83 EUR / an

Economies réalisées :

env. 400,00 EUR / an

Quelques règles simples vous permettent d’économiser encore davantage d’énergie pour mieux diminuer vos dépenses:

  • Ne lancer le lavage que lorsque la machine est bien remplie. Un espace équivalent à la largeur d’une main suffit entre le linge et le tambour.
  • Veillez à bien doser la lessive en fonction du degré de salissure. Le surdosage n’apporte pas de meilleurs résultats : il ne fait qu’augmenter les dépenses en énergie, en eau (rinçage) et en lessive et autres détergents!
  • Choisissez une température de lavage plus basse. Un lavage à 30 ou 40° C avec une lessive adéquate est souvent suffisant, quel que soit le degré de salissure.

 

Bouilloires électriques

Chauffer l’eau dans une bouilloire électrique coûte nettement moins cher que dans une casserole. L’illustration ci-contre offre un comparatif des deux méthodes.

Prenez en compte les points suivants lors de l’utilisation ou de l’achat de votre bouilloire électrique:

  • Détartrez régulièrement votre bouilloire, les dépôts de tartre entraînant une hausse de la consommation d’énergie.
  • Les bouilloires n’ont pas toutes la même efficacité énergétique. Veillez à acheter une bouilloire dotée d’un écolabel, comme le label « ange bleu » (Blauer Engel en allemand).
  • Il vaut mieux investir dans un appareil de qualité pourvu d’une bonne isolation. Celle-ci permet à la fois de réduire les coûts et d’économiser de l’énergie – tout en conservant plus longtemps la chaleur.

Conseils pour une utilisation efficace des casseroles et poêles en cuisine:

  • Adaptez la taille de la casserole aux quantités utilisées.
  • Optez pour des casseroles à fond plat qui consomment jusqu’à 30 % d’énergie en moins.
  • Utilisez un couvercle pour économiser environ 60 % d’énergie.

Exemple: pour chauffer de l’eau, une bouilloire consomme moins de 0,115 kWh par litre. Le rendement (ou l’efficacité énergétique) est alors de 85 % environ.

Source: Öko-Institut – Prosastudie Wasserkocher (étude de l’Institut pour l’écologie portant sur les bouilloires)

  • Kilowattstunden (kWh) pro Liter bei 20°C Ausgangstemperatur: Kilowattheures (kWh) par litre avec une température initiale de 20° C
  • Wasserkocher: Bouilloire électrique
  • Kochtopf auf E-Herd, effizient*: Casserole sur plaque électrique, efficace*
  • Kochtopf auf E-Herd, ineffizient**: Casserole sur plaque électrique, inefficace**
  • *Gusseisen mit Deckel, Boden und Platten passen aufeinander: *Casserole en fonte munie d’un couvercle, le fond de la casserole et la plaque ayant le même diamètre
  • **Gusseisen ohne Deckel, Platten größer als Topfgrundform: **Casserole en fonte sans couvercle, la plaque étant plus large que le fond de la casserole


Informations sur les fabricants de produits économes en énergie

Vous cherchez des produits économes en énergie? Cette liste vous donne un aperçu des fabricants d'appareils de cuisine économes en énergie, les systèmes de chauffage, l'éclairage, la technologie de l'air d'échappement, climatiseurs, systèmes de rinçage ...
Le site Web fournit plus d'informations sur www.topten.eu fabricants européens au-delà.